Ressources Humaines

Retrouver le courage de l'humain

31/03/2022

« Les sentiers battus n’offrent guère de richesse. Les autres en sont pleins » (Jean Giono)

Bousculées par la révolution numérique et par la récente crise sanitaire, mais aussi par l’évolution des rythmes et modes de vie de nos concitoyens, nos organisations se cherchent.

A la croisée des chemins entre digital et présentiel, confrontées au management à distance et à la pénurie croissante de candidats, elles ont désormais besoin de se réinventer, de réconcilier l’économique et le social. Parce que nous croyons que l’un ne peut se passer durablement de l’autre.

Les équipes déployées sur le terrain, en première ligne, ont besoin de se sentir de nouveau soutenues et encouragées dans leurs initiatives.

Plus que d’individus talentueux ou d’équipes, les entreprises ont désormais besoin d’équipages.

Au cœur des équipages, il y a des femmes et des hommes, avec leurs histoires de vie, leur capacité à se dépasser ensemble, pour peu qu’ils puissent inscrire leur action dans un projet d’ensemble inspirant. Ce projet d’ensemble a besoin de voir plus grand et plus loin. Il ne peut plus se satisfaire d’une vision court-termiste qui se matérialise dans les contingences immédiates du quotidien, un projet chassant l’autre.

Au cœur de tous ces projets stratégiques pour le devenir de nos organisations contemporaines, il y a l’action décisive du binôme DRH-dirigeant : transmission des savoirs grâce à l’apprentissage enfin réhabilité, recrutement, formation, fidélisation des talents, évolution interne, bien-être et santé au travail, dialogue social, partage des résultats et rémunérations, etc.

Fort, assumé, il doit à son tour se réinventer et irriguer toutes les fonctions, toutes les réflexions, toutes les décisions de l’entreprise. Il doit aussi donner du sens, fédérer le collectif, et ramener les objectifs à « hauteur d’homme ».

Proximité, subsidiarité, considération, confiance : voilà quelques valeurs à réhabiliter d’urgence, pour tracer un nouveau cap, au service de la performance et du « vivre ensemble ». Pour que chacun redevienne enfin acteur de son emploi et puisse de nouveau apporter sa valeur ajoutée à l’organisation. Celle qui ne s’imite pas, ne se copie pas, et fera toute la différence dans un environnement chahuté et de plus en plus concurrentiel.

Il nous semble grand temps de sortir le DRH du rôle technique dans lequel dans certaines organisations on l’a trop souvent enfermé, en périphérie des comités exécutifs ou des comités de direction, à l’écart des prises de décision essentielles.

Il nous semble essentiel de proposer un nouveau cap aux entreprises pour que l’humain soit leur seul et véritable amer remarquable ! Osons retrouver « le courage de l’humain ».

Tags:Ressources HumainesProjet d'entrepriseBonnes pratiques

Vous pouvez contribuer !