Campus Management

Le Campus Management, incubateur de talent ?

30/05/2022

Cette chronique a été rédigée par Anne Kasongo et Maïlys Dufour, toutes les deux étudiantes en 4ème année au sein de l’école IGS-RH Paris.

Face à un environnement en perpétuelle transformation, les organisations passent d'une logique de gestion à une logique de changement et d'adaptation permanente. Le facteur humain reste un moyen indispensable pour gagner en efficacité et augmenter la performance de l'organisation. Au-delà des rôles traditionnels, tels que le recrutement ou la formation, elle doit se renouveler en profondeur en développant de nouveaux facteurs clé de succès. Le campus management est une nouvelle tendance RH que de nombreuses entreprises utilisent pour attirer et recruter des talents "à la source". Mais qu'est-ce que le campus management ? Il s'agit d'un partenariat entre un établissement de formation (écoles, universités ou centres de formation) et une entreprise. Cette collaboration va s'accompagner d'une multitude d'actions alliant plusieurs thématiques comme la communication RH et la marque employeur.

Le Campus Management, une garantie durable pour les entreprises ?

Le campus management découle d’un mode de formation en forte croissance depuis ces dernières années, l'alternance. En 2016, partant du constat que les 15-24 ans étaient la catégorie de la population la plus impactée par le chômage, le gouvernement a mis en place de nombreuses actions en faveur de l’emploi. L’un des leviers mis en avant par le gouvernement pour lutter efficacement contre ce déséquilibre est l'alternance. Aujourd'hui, ce système a bien évolué et est désormais au centre de l'actualité, notamment depuis la Loi Avenir de 2018.

Le campus management est une solution pour les entreprises cherchant à recruter, attirer et développer des jeunes diplômés avec des connaissances et des savoirs prêts à l’emploi. Cela permet au recrutement de prendre une dimension supérieure. En effet, dans de nombreuses entreprises, cette tendance a donné lieu à un nouveau métier : le campus manager, chargé justement d'établir des relations durables avec des écoles ayant des diplômes en lien avec les postes de l'entreprise.

Pour mettre en place des partenariats efficients, deux dimensions doivent être étudiées en amont : le stratégique et l'opérationnel. En effet, les entités doivent penser sur le long-terme car l'objectif à terme, est de faire gagner du temps aux recruteurs et de faciliter l'intégration et la rétention des jeunes talents. Le campus management revêt également une dimension opérationnelle car une fois en collaboration avec l'école, les entreprises doivent mettre en place des moyens attractifs pour les étudiants. Par exemple, une entreprise appartenant au secteur de l'agroalimentaire pourrait se déplacer dans l'école accompagnée d'une dégustation de produits et d'ateliers pour faire connaître la structure et bien évidemment présenter les offres de poste. 

Entre implication et fidélisation : un challenge pour les entreprises

Cette aventure va permettre à de jeunes étudiants d’être acteur de leur parcours et de devenir très tôt des experts mais également de prendre goût à la formation et au déploiement de nouvelles compétences, favorisant des choix de mobilités internes plus larges. Elle permettra aux entreprises d’être compétitives face à une concurrence qui ne cesse de croître en mettant en œuvre une politique de recrutement unique. Aujourd’hui les Ressources Humaines ne sont plus les administrateurs d’autrefois, ils sont vecteurs d’évolution, d’engagement et de fidélité envers leurs clients internes. Fortes de cette conviction, nombre d'entreprises ont lancé le pari du Campus Management afin de s’impliquer d’autant plus dans la formation professionnelle. Non seulement il s’agira de proposer des formations uniques et personnalisées en lien avec la stratégie des institutions mais aussi de construire de nouvelles expertises au sein d’un même écosystème. Les entreprises devront faire preuve d’agilité en créant une relation de proximité avec les institutions universitaires afin de proposer des offres pertinentes faisant échos aux compétences à exploiter et à développer.

D’autres entreprises se risquent à développer des méthodes plus originales en fondant leur propre CFA à l’intérieur de ce même écosystème, dans le but de former directement les étudiants à leur propre politique mais également à la culture de l’entreprise. Cette implication est un risque pour la direction qui mobilise du temps, des coûts importants et une formation sur plusieurs mois, sans négliger les institutions scolaires ayant une forte réputation sur le marché de l’emploi qui laissent peu de place aux nouvelles méthodes d’apprentissage. De nos jours, les jeunes actifs ont pour vocation de vivre plusieurs expériences et métiers au sein de divers établissements, cette méthode d’apprentissage pourra convaincre certains d’être fidèle et engagé dans une même direction. 

Jeunes talents : au cœur du développement des compétences

En conclusion, si le campus management doit pouvoir permettre d’attirer, de sélectionner et de former au mieux les jeunes diplômés aux attentes de l’entreprise, il reste par la suite à les fidéliser sur le long terme. Afin d’éviter le turnover et une régression des jeunes talents, des outils managériaux de mesures de l’engagement doivent être mis en place. Effectivement, un salarié engagé aura une productivité croissante, une fidélité beaucoup plus forte et une meilleure implication dans la stratégie de l’entreprise. Il s’agira d’accompagner, de guider les collaborateurs tout au long de leur carrière, à travers des questionnaires d’engagements, des entretiens de feedback et des challenges à la clé. De nombreuses études démontrent qu’un étudiant ayant vécu une expérience collaborateur positive, où il aura pu mettre son talent à contribution et aura reçu une reconnaissance du travail accompli, sera fidèle à cette entité. Ainsi, les jeunes talents ayant baigné dans cet univers, n'hésitent pas à revenir travailler au sein de cette entreprise ou à y rester, et le campus management s’impose bien comme l’un des leviers pertinents afin d’attirer et de fidéliser de jeunes talents.

Tags:Campus ManagementJeunes diplômésRecrutementFidélisation

Vous pouvez contribuer !