Télétravail

Pour que le télétravail devienne un atout pour votre entreprise

11/08/2021

NDLR : Pendant le mois d'août, nous republions quelques-uns des articles les plus lus de l'année
_____________________________________________________________________________

Pandémie oblige, les entreprises ont été forcées d’intensifier le recours au télétravail. Avec l’arrivée des vaccins, il est temps de réévaluer la situation, alors que selon des sondages 75% des télétravailleurs souhaitent le rester. Déjà, plusieurs entreprises veulent mettre à profit cette expérience, dont Facebook ambitionnant que 50% de son personnel travaille à distance d’ici dix ans.

Avantages et écueils du télétravail

Le télétravail valorise le personnel en le responsabilisant, augmentant son autonomie et lui témoignant de la confiance. Cela se traduit souvent par un accroissement de l’engagement. Il fidélise les employés et devient un atout stratégique pour recruter les meilleurs, notamment chez les personnes en situation de handicap ou vulnérables.

La performance du télétravailleur s’accroît habituellement, notamment en raison de l’élimination du temps et stress pour aller quotidiennement au bureau, de même que la diminution de l’absentéisme et des retards. Déjà là, l’entreprise réalise des économies auxquelles s’ajoute une réduction des coûts d’infrastructure et de déplacements, sans parler d’une amélioration de l’empreinte carbone. C’est aussi un excellent moyen de décentraliser horizontalement vos activités, rendant votre organisation plus agile et résiliente.

Pour les écueils, il y a l’inadaptation, l’isolement et l’hyperconnectivité du télétravailleur. Ils affectent sa santé mentale et conduisent à une sous-production, un désengagement, de longs congés de maladie et même une démission. Pour les éviter et, surtout, concrétiser les avantages du télétravail dans votre entreprise, une démarche stratégique s’impose.

Par ailleurs, ayez toujours en tête que le télétravail ne s’impose pas à un employé, comme ce fût souvent le cas avec la pandémie. De plus, seul celui focalisé sur les objectifs, autonome et fiable doit y avoir accès.

Élaborer une politique de télétravail

La politique de télétravail est essentielle pour faire connaître vos attentes vis-à-vis les télétravailleurs. Elle guide et définit l’encadrement virtualisé et sert d’assise pour intervenir afin de corriger des comportements ne répondant pas aux normes de votre entreprise.

Y sont notamment traités : admissibilité au télétravail, modalités possibles, attentes et mesure du rendement et de la disponibilité, droit à la déconnexion, aménagements et outils de travail, santé et sécurité du télétravailleur, protection de vos données, etc.

Bien sûr, les dispositions de cette politique visent à adapter les conditions de travail des salariés en présence au bureau et non pas les changer. Par exemple, la durée du travail, la rémunération (temps supplémentaire), les exigences de rendement (quantité et qualité) demeurent sensiblement les mêmes.

Accompagner le télétravailleur

Travailler à distance représente un changement majeur pour l’employé et comporte des écueils qui nécessitent un accompagnement soutenu. En phase de transition, il faut lui assurer un environnement de travail adéquat (matériel, aménagement physique, outils, technologies). Pour ce faire, est accessible du support financier et d’expertise.

La communication est régulière et vise à ce que l’employé se sente toujours un membre à part entière de votre entreprise et continue à développer ses réseaux internes. Consistante et transparente, elle privilégie le Facetime aux courriels, la proactivité en établissant un calendrier d’entretiens et l’utilisation d’un service infonuagique de collaboration.

Il importe aussi de s’assurer que l’environnement du télétravailleur est toujours ergonomique et sécuritaire. Plus cruciale encore, l’accompagnement cible le maintien de sa santé mentale, notamment en assurant un équilibre travail-vie personnelle.

Adapter la supervision et former les cadres

La réussite du télétravail passe indéniablement par l’adaptation de la supervision de chaque télétravailleur. Celle-ci doit se faire dans le plus grand respect de la vie privée qui prend tout son sens au domicile d’une personne. Elle doit reposer sur des objectifs de performance clairement énoncés. En effet, la mesure de la productivité ne doit pas se limiter au temps de connexion ou d’activité sur le réseau de l’entreprise.

L’engagement des télétravailleurs demeurant le défi majeur, il importe de trouver les moyens, surtout technologiques, pour garder un contact constant avec chacun. L’esprit d’équipe est aussi promu en définissant des buts collectifs, tenant régulièrement, virtuellement ou en personne, des rencontres et encourageant les échanges formels et informels entre ses membres. Il ne faut pas perdre ces projets qui émergent ou ces petits problèmes qui se règlent au hasard d’échanges non planifiés.

Une attention particulière est aussi nécessaire pour prendre soin de chaque télétravailleur et surtout prévenir l’inadaptation, l’hyperconnectivité ou l’isolement. Emphatiquement, ses supérieurs lui donnent régulièrement de la rétroaction et s’enquièrent de ses préoccupations.

D’emblée, on comprend que la culture de gestion de votre entreprise doit s’ajuster et que les cadres ont absolument besoin d’une constante formation mettant l’emphase sur la résolution de problèmes.

Dédier et personnaliser la gestion des technologies

Le télétravailleur compte sur les mêmes supports technologiques que s’il était au bureau : rapidité d’accès, courrier électronique, vidéoconférence, réseaux internes, etc. De plus, préférablement, il utilise les équipements fournis par votre entreprise. Si ce n’est pas le cas, les risques spécifiques à leur usage mixte à des fins personnelles et professionnelles sont évalués et l’employé est formé à les gérer.

Vos infrastructures sont adaptées pour le travail à distance, car rien n’est plus frustrant et contre-productif qu’un serveur peu réactif ou surchargé. Également, le télétravailleur doit compter sur les meilleures applications de communication.

Par ailleurs, une grande menace liée au télétravail est la confidentialité et la protection des données de votre entreprise. Les moyens utilisés pour les garantir à l’interne sont révisés et, s’il le faut, de nouveau sont implantés.

Évaluer régulièrement le programme

Activité toujours négligée, la réévaluation du programme de télétravail se fait à intervalle régulier. Si sa performance est confirmée, la politique et les procédures sont alors adaptées aux changements dans votre entreprise, à l’évolution des technologies et du cadre légal.

Les mesures utilisées sont : analyse coûts-bénéfices, opinion des télétravailleurs, autres employés, cadres et clients, examen des demandes et plaintes, nombre et raison d’abandons, indicateurs de performance dont l’atteinte des objectifs individuels et d’équipes, etc.

Tags:TélétravailTravail à distanceManagement

Vous pouvez contribuer !