Relations de travail

Manager & salariés : repensons la communication

29/06/2021

Avec la réouverture des établissements, l’arrivée du beau temps et un assouplissement important des mesures sanitaires, nous commençons à retrouver une vie plus « normale ». Ces mesures sanitaires allégées offrent maintenant la possibilité de se retrouver en terrasse, mais aussi autours d’une pause-café ! La crise sanitaire a en effet eu des impacts importants sur les relations que nous avons avec nos collègues : 4 salariés sur 10 qui ont télétravaillé disent avoir ressenti de la solitude, et 3 salariés sur 10 ont exprimé mal vivre le télétravail.

Le télétravail invite à revisiter la notion de leadership

Il est évident que le télétravail, malgré bon nombre de points positifs perçus par les salariés, a très clairement impacté leurs relations professionnelles, et il est important pour les entreprises de comprendre les conséquences de ce constat ; de cerner surtout l’importance capitale du leadership sur la façon dont elles peuvent repenser les relations entre les collaborateurs pour (re)trouver une pleine cohésion des équipes.

Un leadership solide est crucial dans la gestion de l’engagement des collaborateurs et leur expérience salarié. Marcus Buckingham, dans son livre « Nine Lies about work », mentionne des éléments intéressants sur la manière dont le leadership de l’entreprise peut influencer positivement les relations au travail, et la perception qu’ont les collaborateurs de leur entreprise.

La qualité des relations structure l’image de l’entreprise

Dans ce livre, il remet en cause différentes idées préconçues sur l’engagement collaborateur et les relations au travail. Par exemple, il note que l’engagement d’un salarié ne passe pas uniquement par une bonne image de marque employeur, mais aussi – et peut-être surtout – par les échanges, les interactions qui ont lieu durant sa « vie » dans l’entreprise. Un collaborateur qui n’échange que peu avec ses collègues ou son manager, ou qui a des relations difficiles avec ses pairs, ne pourra avoir une perception positive de son entreprise. On a tous pu avoir des échos différents sur une entreprise d’une équipe à l’autre ; et de mauvaises relations avec les managers ou les collègues en sont malheureusement souvent le dénominateur commun.

Dans un contexte où les relations entre les salariés sont « brouillées » par le contexte sanitaire, il est essentiel de renforcer la communication et les échanges entre les salariés et avec leur manager, et ce même dans l’optique d’un probable « retour à la normale ». Voilà un beau paradoxe : le retour à la normale exige de se renouveler !

Des échanges à la symétrie des attentions

Néanmoins, il est important de ne pas confondre simples échanges et attention. En effet, Marcus Buckingham explique que les managers doivent accorder une véritable attention aux collaborateurs, et ne pas limiter cette attention aux traditionnels feedbacks, toujours un peu formels et normés. Même si cela peut paraître cliché, l’humain doit être au centre des échanges : le salarié est d’abord une personne ; et le manager aussi !

Des pratiques dont il faut garder l’état d’esprit

La multiplication des conférences vidéo, « apéros virtuels » et autres rencontrent informelles sont une preuve avérée de l’importance de la communication entre les salariés et avec leurs managers. Même s’il peut sembler que la communication et les échanges vont de soi en entreprise, la crise sanitaire nous a montré qu’elle est un angle essentiel dans la gestion des talents et la qualité du ; ils ne doivent surtout pas être pris à la légère.

Les entreprises doivent donc tirer des enseignements sur la manière dont les salariés ont conservé le contact, et comment les managers ont pu combler la carence en échange physique pour repenser et optimiser la qualité et l’intensité personnelle des échanges. L’engagement de tous est à ce prix.

 

Tags:Relations de travailLeadershipSymétrie des attentions

Vous pouvez contribuer !