Marque Employeur

La RSE, partie intégrante de la Marque Employeur

26/07/2021

Cette chronique a été rédigée par Emma Chevallier et Charlotte Veysseyre, toutes les deux étudiantes en 4ème année au sein de l’école IGS-RH Paris.

La Marque Employeur est aujourd’hui un élément bien intégré au sein de nombreux processus et communications d’entreprises. En effet, de nos jours, il apparaît inenvisageable pour de nombreuses entreprises de la négliger. Le succès du concept théorique est là, et pourtant la réalité est tout autre, tant certaines incompréhensions subsistent encore aujourd’hui. Ainsi, nombre d’entreprises sont convaincues, à tort, que pour construire et développer une Marque Employeur performante, il faut démontrer la présence d’une multitude de forces. Au contraire, ce que recherchent les clients et les collaborateurs, c’est avant tout un discours de vérité et d’authenticité. Ainsi, humilité et honnêteté ont plus à faire dans la construction d’une Marque Employeur de qualité qu’une simple démonstration de force. Au-delà de ces éléments, l’alignement entre les valeurs de l’entreprise et sa Marque Employeur est primordial, tout comme l’alignement avec d’autres processus de l’entreprise, dont la RSE comme nous allons le développer ici.

La Marque Employeur, un pilier stratégique de l’entreprise

Concept, dans un premier temps, utilisé pour définir l’image d’une entreprise vis-à-vis de ses employés actuels mais aussi de ses futurs talents potentiels, la Marque Employeur a pris une dimension beaucoup plus large aujourd’hui, en ayant désormais une aura externe au domaine RH et à l’entreprise, notamment auprès des consommateurs. L’image qu’ont les employés de leur propre entreprise voyage désormais jusqu’aux consommateurs. Lorsqu’elle est efficace, la marque employeur représente donc un avantage concurrentiel potentiel considérable et un levier incontournable de la performance pour l’entreprise. En cela, la Marque Employeur peut être au service de la stratégie de l’entreprise. Seulement, pour que cette Marque Employeur puisse rayonner au-delà de l’entreprise, il faut avoir en tête de l’alimenter régulièrement. En d’autres termes, il est important d’y apporter des éléments qui la rendent plus forte et qui développent l'intérêt et l’attachement des collaborateurs ou futurs collaborateurs, et par conséquent, les potentiels consommateurs, sans oublier les prestataires et les parties prenantes de l’entreprise. Là encore, de nombreuses incompréhensions subsistent : de quels éléments parlons-nous concrètement ?

La RSE, un axe stratégique incontestable

Pour alimenter sa marque employeur avec des éléments pertinents, il faut s'intéresser directement aux attentes actuelles des collaborateurs. Dans cette veine, les générations Y et Z, les plus affranchies des attentes passées, sont certainement les générations les plus représentatives de ces nouvelles attentes – sans qu’elles en soient, pour autant, les seules dépositaires bien sûr. Et en la matière, leurs attentes semblent assez claires. Ainsi, comme l’énonce Alain Pons, Président de Deloitte France, “La Génération Y attend bien plus des entreprises... Ils adressent un message particulièrement fort aux dirigeants de ce monde : faire du business, certes, mais le faire de façon durable et responsable”. Face aux préjudices, pour certains irréversibles, infligés à la planète, face aux injustices sociales et face encore aux conséquences de la crise sanitaire actuelle, une réelle prise de conscience s’impose à une grande partie de la population. Pour répondre à ces nouvelles attentes et rester compétitives, les entreprises doivent désormais prendre en compte certains éléments qui relèvent d’impératifs environnementaux et sociaux, deux des trois piliers de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), afin de nourrir l’expérience collaborateur réellement vécue par les membres de l’organisation à l’intérieur de celle-ci. Définie par la Commission Européenne comme l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes, la RSE se veut penser des entreprises pérennes à même d’avoir des impacts positifs sur la société. Véritable facteur de différenciation pour les entreprises, une RSE mature représente un véritable atout pour les entreprises. Elle permet d’attirer et de fidéliser les talents, de soigner l’image de marque, mais également et plus largement, elle participe au bien-être et à la santé de la société.

Marque Employeur et RSE : les nouveaux inséparables

On constate que la notion de Marque Employeur et celle de la RSE ne peuvent se concevoir de façon isolée pour une entreprise. Il devient indispensable pour les entreprises qui veulent rester attractives, performantes et qui veulent continuer de séduire des consommateurs et collaborateurs de plus en plus vigilants, en quête de comportements éthiques et transparents, de développer une politique RSE pour construire une Marque Employeur forte. Allier ces deux procédés a priori divergents afin de recentrer l’expérience collaborateur et l’expérience client autour de valeurs fondamentales et ainsi développer une image de marque authentique et éthique apparaît aujourd’hui plus que souhaitable. Pour autant, aujourd’hui, ces processus sont encore trop souvent dissociés dans leurs procédés au sein des organisations. Il devient urgent de les réconcilier, et de faire vivre la RSE aux collaborateurs dès le départ, lors notamment des entretiens d’embauche et lors du parcours d’intégration de l’employé, ce qui n’est pas toujours évident. Au-delà du rapport RSE, de la nouvelle DPEF, la RSE doit se vivre au quotidien pour les collaborateurs afin de devenir un véritable atout stratégique et concurrentiel.

Pour synthétiser, et comme le fait remarquer Christian de Boisredon, fondateur de Sparknews, “Demain, les entreprises qui ne respecteront pas un certain nombre de chartes seront boycottées par les consommateurs”, mais ne l’oublions pas certainement aussi par de nombreux collaborateurs. Il est donc grand temps de sortir des silos et de penser Marque Employeur et Politique RSE de concert afin de dépasser les seuls discours et de réinventer voire ré-enchanter l’expérience collaborateur au quotidien.

Tags:Marque EmployeurRSEEthiqueTransition énergétique

Vous pouvez contribuer !