Workforce View

Femmes - hommes, modes d'emplois

Selon l’enquête « People at Work 2021 », publiée par ADP Research Institute et menée auprès de 32471 salariés dans le monde, de tous secteurs et tailles d’entreprises, dont 15307 en Europe, « Trouver des solutions durables à des questions telles que la gestion du télétravail, l’accroissement de la productivité, la récompense des efforts supplémentaires et le maintien de la dynamique collective pourrait devenir un défi pendant un certain temps. Les employeurs qui prennent des mesures proactives pour soutenir et motiver leurs collaborateurs devraient accroître leur résilience et pourraient même transformer la menace que constitue la pandémie de Covid-19 sur l’emploi en opportunité. » Dans cette perspective, les problématiques de l’égalité femme/homme et de la prise en compte de la parentalité prennent un relief particulièrement important.

Un équilibre vie privée / vie professionnelle revisité

Avant la crise sanitaire, la dominante était de préserver sa vie privée contre une vie professionnelle devenue de plus en plus envahissante, en termes de temps mais aussi – et peut-être surtout – en termes de charge mentale. L’étude Workforce view 2020 avait déjà fait apparaitre une croissance inquiétante des niveaux de stress et de sa fréquence.

Le télétravail à hautes doses à conduit les salariés à reconsidérer l’interdépendance entre leurs interactions avec leur famille et leurs amis, leur propre bien-être physique et mental, et leurs pratiques professionnelles. Selon « People at Work 2021 », « deux tiers (67 %) de la population active dans le monde déclare avoir été obligé de faire un choix ou un compromis entre leur travail et leur vie personnelle en raison de l’impact de la pandémie. Il peut s’agir de devoir choisir entre leur travail et leur santé en continuant à aller travailler, ou entre leur travail et leur famille en raison des difficultés à voir ou à s’occuper de parents, ou même des inconvénients liés à l’école à la maison pour les enfants pendant les périodes de confinement. »

Quand le fait de rester en bonne santé physique et mentale redevient l’impératif prioritaire, les autres exigences sont regardées différemment !

Des inégalités persistantes

Sans revenir sur l’évidente et scandaleuse question des écarts de salaires à compétence et rôle comparables, il s’avère que « la gestion du stress est un défi plus important pour les femmes que pour les hommes », ce à quoi les employeurs devront être particulièrement attentifs à l’avenir.

Que ce soit sur le plan de la flexibilité accordée (35 % des pères déclarent que leur manager leur accorde plus de flexibilité que ce que prévoit la politique de l’entreprise, contre 29 % des mères) ou sur celui de la sécurité de l’emploi, les différences sont persistantes et incluent également une réalité générationnelle : « Ce sont surtout les parents de jeunes enfants qui ont le sentiment d’avoir été obligés de faire un choix ou un compromis entre leur travail et leur famille. Près de 39 % des parents d’enfants de moins d’un an, 38 % des parents d’enfants de 1 à 5 ans et 37 % des parents d’enfants de 6 à 10 ans confirment cette affirmation. De même, un parent sur trois (29 %) ayant des enfants dans la tranche d’âge 11-17 ans partage cet avis. »

Des perspectives encourageantes

L’index égalité femmes / homme contribue sans doute à faire évoluer la situation. Une prise de conscience davantage dans l’air du temps, également : nombre de managers accordent plus de flexibilité aux parents qui travaillent que ne le prévoit le règlement de l’entreprise.

Il est encourageant de constater que les hommes et les femmes se sentent tout autant capables de tirer parti d’une organisation du travail flexible dans leur emploi actuel. Espérons que les dispositions prises par les employeurs pendant la crise pour les parents qui travaillent s’ancreront dans la durée.

Sans quoi le risque n’est pas nul que les parents qui travaillent trouvent eux-mêmes d’autres solutions d’équilibre. Et l’on sait que la perte de talents est en train de devenir une préoccupation majeure pour les employeurs et les décideurs politiques.

Tags:Workforce ViewEgalié femmes-hommesParentalité

Vous pouvez contribuer !