Engagement

Engagement et télétravail sont-ils incompatibles ?

27/04/2021

Cela fait maintenant plusieurs mois qu’un nombre important de salariés sont en télétravail, bien que cette pratique n’aie pas toujours fait l’unanimité au sein des entreprises. Beaucoup ont eu tendance à imaginer le télétravailleur comme étant un profiteur qui jongle entre son catalogue Netflix et sa boite mail… mais en fait il en n’est rien ! Le télétravail a joué un rôle extrêmement important dans la continuité de l’activité de bon nombre d’entreprises, et ce cliché du salarié paresseux s’est avéré très inexact.

Un bénéfice partagé

Selon une récente étude du cabinet Sapiens (1), le télétravail a certes engendré des bénéfices pour les entreprises, mais aussi pour une économie qui s’est pourtant retrouvée en suspend pendant plusieurs mois, à coup de confinements et autres mesures sanitaires impactant bon nombre de secteurs : l’étude évoque même une sauvegarde du PIB de plus de 200 millions d’euros en 2020, un bond de 22% de la productivité, mais également des bénéfices directs sur l’organisation du travail des collaborateurs.

Qu’en est-il du salarié ?

Qu’en est-il donc du salarié ? Il est clair que le télétravail est très satisfaisant pour nombre de collaborateurs, mais en effet ce sentiment n’est pas unanime. Tout d’abord à cause du contexte global qui limite l’activité des français, avec des mesures sanitaires changeantes ; il ne laisse accès qu’à peu d’activités en dehors de chez soi. Mais le télétravail peut également avoir des impacts directs sur la qualité du bien-être au travail : certains peuvent ressentir de l’isolement, d’autres ne sont pas dans des conditions matérielles propices, d’autres encore éprouvent une difficulté à bien délimiter des journées de travail qui peuvent parfois s’allonger malgré eux.

Le télétravail serait-il donc incompatible avec l’engagement du collaborateur ? Car un collaborateur engagé est également une véritable force pour l’entreprise, et cette dernière se doit de pouvoir concilier les différentes influences de cet engagement dans un contexte de travail à distance.

Engagement et télétravail

La question de l’engagement du salarié est en soi une question difficile, mais elle l’est d’autant plus que le salarié et son bien-être peuvent être fragilisés. L’Étude mondiale sur l’engagement du salarié, publié par ADP Research Institute, nous présente un état des lieux très complet en la matière. Il peut être intéressant de faire un parallèle avec le contexte actuel pour mieux comprendre la manière dont les entreprises peuvent atténuer les impacts négatifs du télétravail sur l’engagement collaborateur :

  • L’organigramme hiérarchique, n’est pas révélateur de ce qu’est une équipe : En effet, les systèmes RH cartographient les équipes selon les organisations hiérarchiques. Mais bien souvent les salariés passent une majeure partie de leur temps avec d’autres acteurs que ceux qui composent leur équipe. Bien comprendre cette nuance va permettre de mieux définir les interactions qu’un salarié peut avoir, et ainsi permettre des actions plus efficaces pour une cohésion plus forte.
  • L’appartenance à une équipe, facteur de croissance de l’engagement du salarié : Ce constat est encore plus vrai aujourd’hui ! Un bon nombre de collaborateurs déplorent le manque d’interactions avec leurs collègues. Il est impératif pour les entreprises de conserver une cohésion d’équipe et des échanges formels et informels pour réduire cette distance inhérente au télétravail.
  • La confiance est primordiale : cela n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. Le télétravail est en soi basé sur la confiance entre le salarié et l’organisation, mais l’engagement vas bien au-delà. Il est impératif pour les managers de créer une relation de confiance réelle avec ses équipes, leur apporter le soutien nécessaire et des échanges réguliers. Le manager est la « vitrine » de l’organisation.
  • Ne pas confondre autonomie et carence de relations : Permettre aux collaborateurs une forte autonomie dans la gestion de leur travail au quotidien a une influence majeure sur l’engagement. Néanmoins, l’autonomie n’est pas l’indépendance ; elle se nourrit de multiples interactions, dont l’absence n’est jamais sans conséquences, sur un plan professionnel comme sur un plan personnel.

Le télétravail est très certainement parti pour durer, au moins sous des formes hybrides, et la question de l’engagement des collaborateurs est permanente. Télétravail et engagement ont tous deux des impacts extrêmement positifs pour l’entreprise, il est donc essentiel pour le management de ne pas laisser le télétravail perturber l’engagement du salarié, et de continuer à mettre en place diverses pratiques pour trouver un juste équilibre des forces.
_________________________________________________________________________________

  1. Source : https://www.lefigaro.fr/conjoncture/le-teletravail-a-fait-grimper-la-productivite-des-salaries-de-22-20210315
  2. Source : ADP Research Institute : Étude mondiale sur l’engagement des salariés.

Tags:EngagementTélétravailManagementTravail à distance

Vous pouvez contribuer !