Bien-être au travail

3 questions à se poser pour mieux préparer l’environnement de travail de demain

12/07/2021

En cette période de crise...

Avec la fin du télétravail comme nouvelle « norme » depuis le 9 juin dernier, le retour du travail au bureau a donc progressivement commencé avec comme objectif un retour à la normale dans les prochaines semaines.

Ne serait-ce pas l’occasion de justement repenser cette normalité ? Et ainsi réfléchir à certains sujets complètement remis en question ces derniers mois. Permettant de ne pas réitérer certaines erreurs du passé et de profiter de la situation pour mettre en place une organisation nouvelle, favorable à l’épanouissement des équipes.

Voici donc 3 pistes de réflexion qui permettront de mieux réfléchir à l’environnement de travail de demain.

Que faire désormais pour le bien-être et l’engagement des collaborateurs ?

Avec de nombreux bouleversements qui sont venus perturber le quotidien des travailleurs, le moral n’est pas au plus haut et la motivation s’en ressent. Selon l’étude réalisée par Workday, 48% des Français ont eu du mal à se motiver au travail récemment.

La faute à plusieurs mois de mesures sociales, de (re)confinements successifs et autres actualités pas forcément très joyeuses qui ont conduit nombre de salariés à s’interroger sur leurs fonctions. Pertes de repères, quêtes de sens, la crise ne sera pas sans effets collatéraux sur certains collaborateurs.

Il est donc impératif de prendre le temps de réfléchir à de nouveaux leviers pour susciter de l’engagement à nouveau, après plusieurs mois compliqués. Recréer du lien, renouer la confiance, remobiliser les équipes en ces périodes complexes se posent désormais comme des objectifs déterminants.

Il est donc essentiel d’y réfléchir afin de trouver les pratiques et changements organisationnels adéquats en fonction de votre activité, votre équipe et des personnalités qui la composent.

Quels leviers mettre en place pour favoriser l’équilibre vie pro / vie perso ?

Avec des environnements professionnels qui ont investi les environnements personnels, la gestion des temps de travail est devenue un challenge de tous les instants. Ramenant le sujet de l’équilibre vie pro / vie perso au cœur de nombreux débats.

Pour preuve, si l’on s’en tient à l’étude Workmonitor de Randstad, pas moins de 56% salariés (interrogés dans 34 pays différents) admettent être concernés par ces déséquilibres entre vie personnelle et professionnelle.

Une statistique qui montre bien qu’il est bien temps de tirer de réelles leçons des derniers mois pour repenser cette thématique, véritable épicentre de la qualité de vie au travail des collaborateurs. Et ce, afin de trouver les solutions adaptées à vos équipes et votre organisation.

Quid du travail hybride ?

S’il y a bien une chose que l’on pourra retenir des derniers mois, c’est les effets d’un télétravail prolongé. Permettant ainsi de comprendre les apports et inconvénients du travail à distance pour les équipes. Des impacts qui vont, logiquement, différer en fonction de l’entreprise, son activité et de ses spécificités organisationnelles.

En résulte, pour 78% des Français selon l’étude Cadremploi x Boston Consulting group, d’une envie d’entre deux. Un travail dit « hybride » donc, mélangeant présentiel et travail à distance, qui fait de plus en plus parler de lui depuis quelques mois déjà.

Ici, il n’est pas question de vous inciter à céder à une quelconque tendance, mais plutôt d’essayer de comprendre si ce fonctionnement peut convenir à votre entreprise. Surtout, peut-elle avoir des effets positifs sur le moral, bien-être et engagement des équipes ?

Tags:Bien-être au travailEngagementEquilibre

Vous pouvez contribuer !