Innovations

Questionnons-nous : le monde de demain

31/08/2020

Dans son ouvrage « Loin » Michalik affirme que « tant qu'il existera quelqu'un pour questionner, et pour se questionner, l'humanité vivra, avancera, reculera, s'effondrera, renaîtra de ses cendres. » Vous avez vos réponses ? Ca tombe bien, j’ai des questions pour elles (Roçé, des questions à vos réponses).


Que voulons-nous pour le monde de demain ?

Allons-nous retenir quelque chose de ces temps troublés ? Ou allons-nous repartir comme « avant » ? Y a-t-il un « avant » et un « après » crise ? La crise était-elle juste une parenthèse dans notre course ? Mais après quoi courons-nous au juste ? Le profit ? L’argent ? Le pouvoir ? Le bonheur ? L’amour ? La vie ?

Et si nous nous arrêtions, encore un peu, de courir ? Et si nous nous arrêtions, pour nous poser des questions ? Que voulons-nous pour après ? De quoi voulons-nous composer le monde ? De quelles couleurs ? De quels artifices ? Sommes-nous contraints à maquiller la vie pour la rendre plus belle ? Ne pouvons-nous pas simplement être authentique ? Être vrai ? Qu’est-ce que cela veut dire au juste ? Qu’est-ce qui est vrai ? Qui est vrai ? Qui sommes-nous ? Que voulons-nous ? Ou allons-nous ? 

Et si la crise n’était pas juste une crise ? Et si la crise était en fait une leçon ? Que voulons-nous en retenir ? Voulons-nous retenir les élans de solidarité, les capacités de rebond de certain.es, les capacités d’innovation pour répondre aux urgences et pallier le manque ? Ou voulons-nous retenir les coups bas, la haine de l’autre, la course à l’argent et le chacun pour soi ? Ces deux extrêmes ont-ils vocation à cohabiter ? Pour toujours ? Voulons-nous que cela change ? Est-il possible que cela change ? Et pourquoi pas ? Pourquoi cela ne serait pas possible ? Pourquoi ne pourrions-nous pas commencer l’après dès maintenant ? À cause des autres ? Sont-ils prêts à changer ? A cause de moi ? Suis-je prêt.e à changer ?

Que faudrait-il faire ? Par quoi commencer ? Comment entrer dans l’après ? Quelles actions mener ? Quelles décisions prendre ? Cet après est-il vraiment différent d’avant ? Le voulons-nous différent ? Est-il possible qu’il soit différent sans rien changer de nos comportements ? Et pas seulement le comportement des autres, mais le mien aussi ? Suis-je prêt.e à changer ? Ne sommes-nous pas en strain de tourner en rond ? Et si pour arrêter de courir en rond, il suffisait d’arrêter de critiquer et se mettre à faire ? À agir ? À son échelle ?

Et si le monde de demain nous le composions d’initiatives, de risques, de tentatives ?

Libre à chacun∙e alors d’apporter les réponses à ces questions et de questionner ses propres réponses pour continuer d’avancer et de faire évoluer aussi bien nos mentalités que nos pratiques, collectives et individuelles. Si nous attendons que le changement vienne de l’autre, l’attente risque de se faire longue.

Alors, et vous, qu’en pensez-vous ?

Tags:InnovationsTravailEquilibre de vieCovid-19

Vous pouvez contribuer !